1. Reboisement

Nous allons participer à une projet de reboisement dans le parc du Chitwan dans le but de fournir de la nourriture aux animaux du parc, du bois de chauffage et des fruits pour les habitants.

En effet le Népal est victime d’une déforestation massive, les forêts du Teraï (dans la région de Meghauli) ont perdus 1/3 de leurs étendues, ce qui a plusieurs conséquence sur la région. L’accès à des fruits est devenus très couteux à la population, et l’absence d’arbres favorisent l’érosion, les inondation et les glissements de terrain.

2. Actions de préventions et de sensibilisations

Nous allons mettre en place plusieurs thèmes de sensibilisations et de préventions.

La pollution est un problème majeur au Népal, en effet le pays ne possède pas système de collecte des déchets, donnant lieu à la création de décharges sauvages. L’an dernier une association américaine, Global Peace Exchange, on construit de grosses poubelles dans la ville dans lesquelles les habitants brûlent les déchets, donc nous souhaitons donc transmettre l’importance de leurs utilisations à travers les scouts.

Dans le même esprit nous essayerons d’aborder les thèmes de l’environnement, du réchauffement climatique et des catastrophes naturelles avec les enfants.

Nous essaierons également de mettre en place des animations et des interventions autour de la sensibilisation à l’hygiène et des gestes de premiers secours, sujet important dans un pays où les gens ne comprennent pas toujours comment l’eau peut être vectrice de maladie.

3. Rénovation d’une école maternelle

Nous allons repeindre et rénover une des écoles maternelles de Meghauli afin d’offrir aux enfants du village de meilleures conditions pour leur scolarité. Nous amènerons également dans nos valises des fournitures scolaires pour les quelques 200 enfants des 5 écoles de Meghauli.

Le système scolaire Népalais souffre de disparités régionales importantes quant à la facilité d’accès à l’école et à la qualité de l’enseignement. Le manque de moyens est comblé par les villageois qui doivent assumer les frais de scolarité et de fournitures scolaires de leurs enfants afin de couvrir les déficiences de fonctionnement des établissements publics. Ceux-ci doivent souvent faire appel à des subventions d’associations internationales pour en assurer le fonctionnement.

4. Echanges culturels

Dans l’optique d’un partage culturel nous organiserons une soirée française avec un repas typique puis une présentation de la situation géographique, politique et géopolitique du pays pour faire découvrir aux enfants notre culture. Cela permettra par la suite de les faire intervenir sur les différences avec leur pays, puis qu’ils puissent exprimer leur avis sur ce qui les a choqués, amusé ou plus.