Aujourd’hui, on enfile notre tenue de touriste et on va voir, passage obligé d’un voyage à Siem Reap, le site des temples d’Angkor !

Accompagné de notre guide hors pair (comme les eunuques) répondant au nom de Mickaël Li (oui oui, le même qu’à PDM), on fait le tour d’Angkor Vat (le plus connu), Bayon (le plus singulier) et Ta Prohm (le plus « laitier », envahit par des arbres appelés fromagers ayant des racines coulante littéralement comme du fromage).

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

IMGP0064

Parlons un peu de Mickaël. C’est un infirmier de profession qui a fait ses études en France et très impliqué dans l’humanitaire. Traducteur pour PDM, il a aussi passé plusieurs années en Afrique. Ça lui arrive même de conseiller les médecins ! Il s’improvise aussi pharmacien (il découvre une plante qui guérit de l’hépatite lors d’un séjour au Vietnam!), guide (pour les VIP, paul’temps d’niaiser) et archéologue-ingénieur. Il découvre qu’avant même le XIIe siècle, les khmers avaient inventé, grâce à un simple système de colonnes, la ventilation, la clim et le diffuseur de lumière. Il a d’ailleurs adapté ce système chez lui et compte bientôt publier.

Mickaël s’investit aussi énormément pour les enfants puisque qu’il accueille régulièrement beaucoup d’enfants abandonnés ou maltraités. Il joue un peu le rôle de la DDASS en fait.

SONY DSC

SONY DSC

Il est aussi un fin comique, manipulant les mots aussi habilement qu’un jongleur avec ses balles :

« Les américains ont fait une erreur en jetant Ben Laden à l’eau. En effet, il ne rouille pas. Vous savez pourquoi ? Parce qu’il est anti-Occident »

Il nous apprend aussi beaucoup de choses sur le bouddhisme et sur l’hindouisme (car avant le XIIe, la population khmère était hindouiste) au moyen d’aides mnémotechnique. Par exemple, pour savoir qui de Vischnou ou Shiva s’occupe de la guerre ou de la paix : Vischnou la paix (fiche nous la paix) et Shiva la guerre (Y va à la guerre).

SONY DSC

SONY DSC

Après cette journée riche en émotions et en découvertes de toutes sortes ils ne nous reste plus que 3 jours dans cette ville de Siem Reap qui nous aura fait vibrer et enchanter pendant près de 3 semaines. C’est le temps des cadeaux pour les proches, des balades et de la détente avant de penser au départ qui arrive à grand pas…